Vos aides et allocations

Selon votre âge, votre situation, vos ressources et vos besoins réels, vous pouvez bénéficier d’aides financières, attribuées par différents organismes.

Ces organismes sont là aussi pour faire le point avec vous sur l’ensemble de votre situation et vous orienter.

Allocations et aides pour la garde de vos enfants

Le complément de libre choix du mode de garde (Cmg) de la prestation d’accueil du jeune enfant (Paje) est versé par la caisse d’allocations familiales (Caf) ou la Mutualité sociale agricole (MSA).

Il comprend une prise en charge partielle de la rémunération d’une assistante maternelle. Son montant varie selon le nombre d’enfants à charge, l’âge de votre enfant et vos ressources.

Un minimum de 15 % des frais restera à votre charge.

Pour en savoir plus vous pouvez cliquer sur le lien ci-dessous :

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F345

Vous pouvez bénéficier d’aide fiscales : crédit d’impôt ou réduction fiscale.

Les aides fiscales sont déductibles des autres aides perçues (APA, Aide ménagère à domicile, Cmg, etc.).

Important à savoir :

Depuis le 1er Janvier 2017, le crédit d’impôt est désormais accordé aux retraités ayant recours à un service à domicile.

Le crédit d’impôt était jusqu’alors réservé aux personnes exerçant une activité professionnelle et aux demandeurs d’emploi. Seuls les retraités imposables bénéficiaient d’une aide fiscale par le biais d’une réduction d’impôt.

À compter de l’imposition des revenus de l’année 2017, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt, si vous faites appel à un service d’aide à domicile.

Le crédit d’impôt est égal à 50 % de vos dépenses annuelles d’aide à domicile.

Vous devez déduire le montant des aides que vous avez perçues, par exemple l’APA (allocation personnalisée d’autonomie), du montant des dépenses que vous déclarez pour bénéficier du crédit d’impôt.

Pour plus d’informations, consultez notre rubrique sur la déduction d’impôt en cliquant sur le lien ci-dessous :

http://www.equanidomi.com/les-plus-equanidomi/deduction-fiscale/

Votre entreprise peut financer une partie de la garde de votre enfant, selon les accords d’entreprise : il s’agit souvent du CESU «pré financé », qui permet de rémunérer votre employé ou la structure qui l’emploie. Comme le titre restaurant, il est pré financé en tout ou partie par l’employeur, le comité d’entreprise ou un organisme financeur. Renseignez-vous auprès de votre employeur.

Votre commune, département ou région : certains ont prévu des dispositifs d’aide pour la garde de vos enfants à domicile. Renseignez-vous auprès des services sociaux pour connaître vos droits.

L’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) est une prestation destinée à compenser les frais d’éducation et de soins apportés à un enfant en situation de handicap. Cette aide est versée à la personne qui en assume la charge. Elle peut être complétée, dans certains cas, d’un complément d’allocation.

Pour plus d’informations sur l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé cliquez sur le lien ci-dessous :

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14809

La PCH peut être demandée par les parents d’enfants :

  • qui sont titulaires de l’Allocation d’Education de l’Enfant Handicapé (AEEH)
  • et qui ont des frais relevant des charges couvertes par la PCH.
  • et dont l’enfant remplit les critères d’accès à la PCH.

La PCH est une aide destinée aux personnes qui ont besoin d’une aide dans la réalisation des actes de la vie quotidienne du fait d’un handicap.

La PCH peut prendre en charge en totalité ou en partie les dépenses liées au handicap.

Pour plus d’informations sur la prestation de compensation du handicap cliquez sur le lien ci-dessous :

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14202